Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Tsubaki, Aki Shimazaki, Actes Sud

Publié le par Natholelo

Tsubaki, Aki Shimazaki, Actes Sud

Voila j’ai fini les 5 tomes! Pas trop dur me direz vous puisqu’ils ne font qun’une centaine de pages chacun. C’est vrai ils sont courts et qui plus est extrêmement faciles à lire.

Mais si je les ai tous lu c’est surtout parce que le style et la netteté du trait dirais je m’ont séduite.

Les situations sont toujours très simplement décrites avec une espèce de fatalisme qui nous est assez étranger je pense.

Même ce qui tourne autour des 2 bombes nucléaires envoyées sur le Japon pour arrêter la 2 eme guerre mondiale semble compris voire accepté.

Bon j’avoue que la psychologie japonaise n’est pas ce que je maîtrise le mieux.

Quoi qu’il en soit vraiment allez y lisez en au moins un, n’importe lequel et dans n’importe quel ordre

Partager cet article

Repost 0

Jusqu'à l'impensable, Michael Connelly, Calman Levy

Publié le par Natholelo

Jusqu'à l'impensable, Michael Connelly, Calman Levy

Harry Bosch n'en finit plus de se retirer de la police....

C'est quand même l'impressionnante que laisse ce dernier opus, enfin dernier pour le moment.

Alors là Harry est à la retraite mais son demi frère, Michael Haller l'avocat, lui demande de mener une enquête qui pourrait innocenter son client.

Michael connelly tente une nouvelle approche, on sait dés le début qui sont les coupables le seul suspense, si tant est qu'on puisse parler de suspense, c'est de savoir comment Bosch va les démasquer.

Bon disons le tout de suite ce n'est pas un grand cru. L'enquête est poussive et les problèmes éthiques de l'ancien flic qui passe de l'autre côté de la force pour aider un avocat nous laisse assez indifférent.

Pourquoi continuer à les lire alors??? En souvenir des 1ers qui m'ont enthousiasmée, que j'ai dévorés parfois en une nuit.

Alors voilà si vous n'avez pas encore lu de Michael Connelly prenez des anciens, echo park par exemple, et sinon attendez vous à être déçu même si parfois on ne peut pas s'en empêcher

Partager cet article

Repost 0

La mort dans l'âme, Ian Rankin, Folio

Publié le par Natholelo

La mort dans l'âme, Ian Rankin, Folio

Nouveau polar trouvé dans une brocante un dimanche matin à Montpellier.

J'adore etre en manque de livres et donc dans l'OBLIGATION😉 de trouver quelque chose à lire là où je suis.

L'avant dernière fois où cela m'est arrivé c'était en Suisse et j'ai découvert Aki Shimazaki, dont je vous reparlerai bientôt, et cette fois c'est Ian Rankin.

Comme toujours raconter un roman policier me parait totalement impossible je ne vais donc pas essayer. Mais je vous dirai quand même que celui ci se passe en Écosse à Edimbourg exactement. Il y a donc quelque chose de , non pas rural, mais provincial dans l'atmosphère qui n'est pas si courant dans ce genre.

Il y est aussi question de redemption et du droit à l'oubli quand on a payé sa dette à la société.

L'intrigue est bien ficelée mais je crois que ce sont aussi les personnages qui retiennent le lecteur.

En résumé c'est un bon choix pour qui aime les vrais polars sans fioritures mais bien enlevés

Partager cet article

Repost 0

Les Délices de Tokyo, Durian Sulegawa, le livre de poche

Publié le par Natholelo

Les Délices de Tokyo, Durian Sulegawa, le livre de poche

Les délices de Tokyo c'est cette pâte de haricots rouge qui accompagne les dorayaki une pâtisserie japonaise que Sentaro vend dans son échoppe.

Sentaro ne voit aucun intérêt à ce travail si ce n'est La possibilité de régler des dettes contractées durant un moment difficile de sa vie. Il va embaucher Tokue, très vieille femme aux doigts deformés qui va lui apprendre comment, en y mettant du cœur et de l'attention, on peut réaliser des pâtisseries si délicieuses que sa clientèle va doubler.

Mais ce qui compte là c'est la leçon que Tokue va lui donner. Comment on peut se réaliser en faisant bien son travail. Comment on peut trouver du prix à la vie même quand Elle est dure et injuste.

Les délices de Tokyo a La légèreté de la pâte de haricot rouge et La profondeur du goût des dorayaki. Il n'a l'air de rien mais il vous reste en tête longtemps.

Partager cet article

Repost 0

Belgravia, Julian Fellows, 10/18

Publié le par Natholelo

Belgravia, Julian Fellows, 10/18

Julian Fellows est le scénariste de "Donwton Abbey" La célèbre série britannique. Donc pour ceux qui connaissent et qui ont aimé la série cela suffit à recommander le livre.

Pour les autres "Belgravia" est, à La fois La description de la société anglaise du XIXeme siècle et une histoire d'amour. On pourrait parler de Jane Austeen si on ne craignait quand même de surestimer Julian Frllows, mais il y a de ça.

Des ducs, des Ladies, des jeunes gens ambitieux et d'autres fainéants et des codes de vie en société très stricts.

Sans oublier cette invention anglaise: le snobisme!

Réellement on passe un bon moment

Partager cet article

Repost 0

Tsubame, Aki Shimazaki, Babel

Publié le par Natholelo

Tsubame, Aki Shimazaki, Babel

Tome 3 de la tétralogie "le poids des secrets" Tsubame raconte l'histoire de Mariko, enfant naturelle d'une coréenne exilée au Japon apres l'annexion de la Corée par les japonais.

Il est impossible de résumer ces livres, on en dirait trop.

Mais comme le 1er que j'ai lu, qui etait le 2eme de la série, ce tout petit livre nous dit beaucoup sur le Japon et que les secrets de famille.

Sur ce qu'on transmet, volontairement ou non.

Sur les poids qu'on transporte.

Partager cet article

Repost 0

Vernon Subutex 3, Virginie Despentes

Publié le par Natholelo

Vernon Subutex 3, Virginie Despentes

Pour ceux qui ont lu les 2 premiers il n'y a aucun doute il faut absolument lire celui là. Retrouver le groupe. Finir le cycle

Pour ceux qui n'en ont lu aucun s'il vous plaît: allez y!!!

Virginie Despentes a vraiment écrit le roman de notre époque et Elle nous oblige à la regarder lucidement.

Bien sûr ce n'est pas de la sociologie, La société française dans son ensemble n'est pas présente. Mais elle arrive à mettre en mots nos contradictions et peut être à regarder l'autre différemment.

Tout ça est bien joli mais ça ne vous dit pas ce que vous allez lire.

L'histoire est celle d'un disquaire, Vernon Subutex, qui a connu l'âge d'or du disque qui a navigué dans l'entourage d'une grande star dans les années 80 et qui se retrouve sans rien.

Mais de ce milieu qu'il a fréquenté il a gardé un réseau un peu interlope qui va se croiser autour de lui et même se réunir autour de lui.

Producteur, pute, manager, jeunes, cadres, femmes seules, SDF.....

Ce que décrit Virginie Despentes c'est leur rencontre et leur envie de continuer l'improbable dialogue qu'ils ont commencé autour de Vernon. Ce qu'elle nous dit c'est que quelque chose est possible au delà de nos différences.

Et c'est une immense tendresse qu'on reçoit avec ces 3 livres. Immense tendresse au milieu d'une incroyable lucidité.

Vraiment à ne pas rater

Partager cet article

Repost 0

Agatha Raisin, M.C Beaton, Albin Michel

Publié le par Natholelo

Agatha Raisin, M.C Beaton, Albin Michel

Ça fait un moment que j'ai envie d'essayer cette série, il faut dire que La 4emme de couverture est alléchante pour une can d'Agatha Christie puisqu'elle promet ni plus ni moins qu'une miss Marple moderne.

À la recherche d'un livre de plage facile j'ai enfin sauté le pas et j'ai acheté cet opus: "pour le meilleur et pour le pire" qui est le dernier sorti dans la série.

Alors soyons clair à part l'Angleterre et le petit village ceci n'a rien à voir avec Agatha Christie! L'histoire est vraiment basique,la fin assez téléphonée et le style moyen.

Mais je suis honnête jusqu'au bout je l'ai lu avec plaisir, c'est parfait sur la serviette en surveillant les enfants d'un œil.

Je ne suis pas sure d'en racheter, 14 euros me parait un peu cher pour ça, mais j'en prendrai peut être un à la bibliothèque si ils en ont 😉

Partager cet article

Repost 0

La maison d'à côté, Lisa Gardne, le livre de poche

Publié le par Natholelo

La maison d'à côté, Lisa Gardne, le livre de poche

Je vous ai déjà parlé des livres de Lisa Gardner, je pense que le dernier c'était "le saut de l'ange" et à chaque fois j'ai aimé.

Généralement le début de l'intrigue vous attrape immédiatement. Il n'y a aucun temps mort et l'étrangeté de la situation fait que vous voulez aller jusqu'au bout tout en sachant que vous ne comprendrez rien avant la fin.

Celui là ne fait pas exception. Mais je reconnais que je le suis un peu ennuyée. C'est souvent le cas quand on lit beaucoup de livres d'un même auteur. Parce que, et surtout dans les romans policiers, ils utilisent souvent les mêmes ficelles, les mêmes tics et sont attirés par le même style de personnages.

Pour Lisa Gardner ce sont surtout les jeunes filles qui ont subi un événement traumatisant et dont la vie va être marquée par ça.

Donc dans celui la il y a Sandra jeune mère de famille qui " semble" sans histoire qui disparaît dés le 1er chapitre.

Il y a son mari, Jason, juste assez bizarre pour faire un suspect idéal et il y a leur passé.

Voilà tout ce qu'on peut dire pour ne rien déflorer de l'intrigue.

Ça fonctionne bien , je n'ai rien à reprocher de plus à celui la, mais voilà je vais surement arrêter d'en lire pendant un petit moment pour retrouver dans quelques temps le plaisir.

Ceci dit si vous n'en avez lu aucun je vous conseille plutôt " le saut de l'ange" par exemple

Partager cet article

Repost 0

Hamaguri, Aki Shimazaki, Babel

Publié le par Natholelo

Hamaguri, Aki Shimazaki, Babel

Parfois c'est une bonne idée de partir en vacances en oubliant son livre!! 😊

Cette fois c'était un court séjour et j'ai donc trouvé un tout petit livre dans une librairie genevoise.

Comme je n'avais pas d'envie particulière j'ai décidé d'essayer un auteur inconnu et mon choix s'est porté sur Aki Shimazaki.

Selon La 4eme de couverture c'est une japonaise vivant au Canada et qui a écrit une série intitulée " le poids des secrets".

Hamaguri est le 2eme volume, ils n'avaient pas le 1er, il y en a 5.

Je n'ai eu aucun problème à comprendre même en commençant par le 2eme.

C'est une histoire simple , une petit garçon sans pere dans le Japon des années 40.

Ce petit garçon perçoit bien les mystères et les secrets, il voudrait comprendre qui il est, qui est son pere. Mais bien sûr il ne veut pas faire souffrir sa mère. Puis il grandit et les questions restent.

Dans ce roman très court il y a toute la vision des enfants sur les mensonges de leurs parents , comment ils s'en accommodent, comment ils vivent avec et comment ils cherchent toute leur vie la vérité.

Le style est bref, sans fioriture et pourtant c'est une certaine poésie qui ressort. Un juste équilibre.

Partager cet article

Repost 0

1 2 3 4 5 6 7 8 9 > >>