Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

L'analphabète qui savait compter, Jonas Jonasson, Pocket

Publié le par Natholelo

L'analphabète qui savait compter, Jonas Jonasson, Pocket

Est ce que vous avez déjà regardé ces records du monde de tomber de dominos qui sont parfois diffusés à la télé par temps de disette télévisuelle?

Et bien ce livre m'y a fait penser. une situation impossible, entraine une autre situation impossible, qui entraine une situation impossible..... Vous avez compris le principe.

Alors dans celui la il s'agit d'une petite fille de Soweto qui part de rien, bien sur noir à Soweto en 1960 on part de rien, c'est la seule chose crédible du livre, qui va aider à fabriquer la 1ère bombe nucléaire sud-africaine, traduire un entretien ultra secret avec le futur président chinois, s'installer en Suède avec un jumeau qui n'existe pas.....

Nous sommes dans le domaine de l'absurde, rien de ce qui arrive ne peut arriver et évidemment aucun des personnages ne peut exister. Tout repose sur ça!

Jens peux pas nier que le style est agréable, facile à lire et que certaines situations sont vraiment drôles mais pour moi ça ne suffit pas pour tenir 400 pages.

Je l'avais déjà pensé avec "le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire" qui était quand même plus foutraque encore et donc finalement plus intéressant.

En bref si vous êtes amateur d'absurde pourquoi pas mais si vous devez essayer préférez le 1er

Partager cet article

Repost 0

Révélation brutale, Louise Penny, Babel

Publié le par Natholelo

Révélation brutale, Louise Penny, Babel

Ce livre fait partie d'une série écrite par Louise Penny, auteure canadienne, ancienne journaliste et primée de nombreuses fois pour cette série de romans policiers.

Le lieu de ces enquêtes est toujours le joli village de Three Pines, à une heure de route de Montréal , et donc les personnages sont toujours à peu prés les mêmes, à savoir les habitants.

L'enquêteur aussi est le même, le formidable Armand Gamache, chef de la sureté du Quebec. Personnage un peu suranné, avec une intelligence et surtout une humanité rare.

Alors voila nous sommes vraiment en face du classique roman policier "who done it?" :qui l'a fait.

Un meurtre, des suspects, une apparente impossibilité et à la fin la résolution de l'énigme.

Donc rien d'extraordinaire me direz vous, et vous aurez raison, finalement on n'a rien inventé depuis Agatha Christie. Mais le plaisir que je prends à ces romans est toujours le même.

Dans ce cas les enquêtes sont vraiment intéressantes et la description des caractères donne beaucoup de vie au récit.

Armand Gamache est très attachant, comme tous les enquêteurs qui se respectent (Hercule Poirot en tête) il n'est peut être pas tout à fait crédible mais ça ne fait rien ce n'est pas la crédibilité qui compte, c'est la finesse de l'intrigue.

Le lieu aussi compte beaucoup, je l'ai déjà vécu avec Brunetti à Venise, et ce petit village dans la campagne Québécoise rebelle tant de beautés: les couleurs flamboyantes de l'automne ou la neige immaculée de l'hiver qu'on a envie d'y revenir à chaque enquête.

Je pense que le 1er de la série est "en plein coeur" et si vous voulez essayer il vaut mieux commencer par là, ils sont tous publiés en France dans la collection Babel

Partager cet article

Repost 0

City on fire, Garth Risk Hallberg, plon

Publié le par Natholelo

Alors nous y voilà. Je suis rentrée et j'ai fini le livre!!

Et je suis bien embêtée pour vous en parler. Parce qu'objectivement je ne comprends pas l'engouement des éditeurs et la somme phénoménale touchée par l'auteur, mais il faut bien le dire je l'ai lu jusqu'au bout et je n'ai pas eu trop de mal à le faire.

C'est un roman "choral" comme on dit maintenant 😊, c'est à dire que plusieurs personnages parlent d'un même événement chacun de son point de vue.

Généralement j'aime bien ce genre de roman qui prouvent toujours que chacun voit ou n'interprète que ce qu'il veut. Donc en ça je l'ai bien aimé.

C'est aussi le roman d'une époque, fin des années 70, riche et déjantée qui est propice à de nombreuses péripéties.

Et bien sûr c'est une vision de New-York et ça c'est toujours attirant.

Vous mettez dans un shaker, une riche famille , un fils rejeté et artiste, des homosexuels , beaucoup de drogue et des ados en perdition , vous secouez bien fort et vous étirez ça sur 900 pages et vous avez "City on fire ".

Le style n'est pas extraordinaire il fait le dire mais il se lit facilement et le fait de l'avoir découpé en très courts chapitres donne un bon rythme.

Alors voilà si vous aimez les Grooos livres, que vous avez aimé "la vérité sur l'affaire quebert" (rien à voir mais quand même ) allez y!!!

Partager cet article

Repost 0

New-York

Publié le par Natholelo

New-York

Voyage à New-York oblige j'ai pris dans ma bibliothèque préférée "City on fire" le livre le plus cher de tous les temps. L'auteur dont c'est le 1er roman a reçu le plus gros chèque d'éditeur jamais reçu aux États Unis.

Alors c'est un pavé de 965 pages et je dois dire qu'il a pesé très lourd dans mon sac dans l'avion,et je n'en suis qu'à la 350 eme.

Je vous donne mon avis à mon retour j'espère.

Bonnes lectures de vacances

Partager cet article

Repost 0

Mariachi Plaza,Michael Connelly,Calman Lévy

Publié le par Natholelo

Mariachi Plaza,Michael Connelly,Calman Lévy

C'est le dernier ou plus exactement le plus récent livre de la série des enquêtes de Harry Bosch, je ne pouvais pas rater ça.

Mais bon soyons clair il faut que Michael Connelly arrête ou retrouve son inspiration.

Il fait de Bosch un presque retraité plus intéressé par les horaires de sa fille que par les tribulations de son enquêtes. Et parlons en de l'enquête, enfin les enquêtes , à peine crédibles pas du tout intéressantes et franchement pépères.

Non si vous aimez les policiers noirs américains lisez Michael Connelly mais lisez les 1ers: "echo Park" par exemple.

Partager cet article

Repost 0