No home, Yaa Gyasi, Calmann Levy

Publié le par Natholelo

No home, Yaa Gyasi, Calmann Levy

Certains d'entre vous ont peut être lu "racine" ce grand roman de la traite des africains et de l'esclavage. L'aventure de Kounta Kinte, arraché à sa terre d'Afrique et esclave aux États Unis , et de sa descendance.

Yaa Gyasi, jeune auteure originaire du Ghana mais élevée aux USA, a choisi de parler de La même histoire mais en traitant aussi des africains qui sont restés sur leur continent et qui ont aussi subis les blancs et leur impérialisme.

Une sœur sera enlevée et sera envoyé de l'autre côté de la mer, et nous suivons la vie des noirs dans ce pays qu'ils ont aidé à construire et qui les soumet à la segregation.

L'autre sœur restera en Afrique et sa s'descendance subira les missionnaire, les militaires et finalement devra aussi arracher son propre pays aux mains des envahisseurs blancs.

Le style est poétique sans être ampoulé et le choix que fait l'autre de juste esquisser chaque génération permet de balayer une grande amplitude de temps sans lassitude.

C'est, pour moi, une jolie découverte

Commenter cet article